Actualités IPALLE:

Du 23 septembre au 8 octobre dans les recyparcs Ipalle: des sachets gratuits pour mettre les propriétaires de chiens sur « la bonne voie »

Être l’ami des bêtes et l’ami de la nature, c’est compatible : on peut prendre soin de son animal tout en prenant soin de son environnement. En ramassant les déjections de votre fidèle compagnon à quatre pattes sur la voie publique, vous préservez la propreté de votre quartier. Pour les inviter à ce geste citoyen ou les remercier de leur civisme déjà acquis, Ipalle offre un rouleau de sacs à déjections aux usagers des recyparcs qui possèdent un chien.

IPALLE sacs chiens

Qui n’a jamais marché sur une déjection canine au beau milieu du trottoir et pesté de devoir nettoyer ses chaussures malodorantes avant de remonter dans sa voiture ou de rentrer chez soi ? De quoi mettre d’une humeur de chien pour le reste de la journée…

Les crottes de chiens jonchent fréquemment les rues, les pelouses publiques… trop souvent considérés comme des toilettes canines. Ces déjections posent pourtant problème en matière de propreté publique. Rappelons en outre que, au-delà du geste civique, ramasser les déjections de son chien est une obligation réglementaire. Ceux qui l’ignorent s’exposent à une amende administrative salée.

Afin de vous encourager à ramasser les « petits cadeaux » laissés par Médor et de vous remercier pour ce réflexe quotidien, Ipalle offrira, du samedi 23 septembre au dimanche 8 octobre inclus ou jusqu’à épuisement des stocks, un rouleau de sacs destiné à recevoir les déjections aux usagers des recyparcs (une liasse de 20 sacs ou un rouleau de 25 sacs par usager). Parce que le trottoir n’est pas un crottoir… et que la propreté publique est l’affaire de tous.

 

Les WC et les avaloirs de voiries ne sont pas des poubelles

IPALLE Avaloir (9) - Copie

Vider de l’huile de friture dans l’évier ou jeter des lingettes et des restes de peinture dans le WC sont de mauvais réflexes, tant pour l’environnement que pour les canalisations qui risquent de se boucher. Sans compter les réactions chimiques inattendues en cas de mélange de produits incompatibles… L’intercommunale Ipalle rappelle que si les évacuations des eaux usées mènent à l’égout, il est toutefois interdit de s’y débarrasser de ses déchets, pour lesquels il existe en outre des filières adéquates et beaucoup moins onéreuses pour la collectivité, c’est-à-dire nous tous.

Les eaux usées sont dirigées vers les stations d’épuration : si on y jette n’importe quoi, ces dernières rencontrent de grandes difficultés avec à la clé un coût pour le citoyen. Et en cas de fortes pluies, avec un réseau d’égouttage obstrué, les eaux se retrouvent alors refoulées vers les voiries et les habitations.

Pour les lingettes, cotons démaquillants, serviettes et tampons hygiéniques, préservatifs, cotons-tiges, cure-dents : le bon geste, c’est la poubelle ! Et ceci même pour les lingettes qualifiées de « biodégradables » qui n’ont en réalité pas le temps de se dégrader dans les canalisations et finissent par les obstruer. Le rouleau de papier toilette est vide ? Triez-le avec les autres papiers/cartons. Les restes de médicaments (gélules, comprimés, sirops) doivent être retournés à la pharmacie.

Les huiles de fritures ou de moteurs et les produits toxiques comme le white spirit, les fonds de peinture, les pesticides, les solvants, etc., doivent quant à eux être déposés au recyparc.

Attention aussi aux fuites accidentelles de mazout de chauffage, provoquant des vapeurs toxiques : vérifiez régulièrement l’état de votre cuve.

Enfin, Ipalle propose des alternatives aux produits agressifs sur un site internet pratico-pratique : www.moinsdedechetsdangereux.be.

Collecte de jouets en bon état le samedi 21 octobre dans les recyparcs

Le samedi 21 octobre, apportez vos vieux jouets en Image 2017bon état plutôt que de les jeter, dans l’un des 26 recyparcs de l’intercommunale Ipalle. L’opération « Un jouet sympa servira 2 fois !» aura lieu en Wallonie picarde et dans le Sud-Hainaut durant les heures d’ouverture habituelles. Les jouets seront collectés par des bénévoles de la Croix-Rouge qui les offriront lors d’actions ponctuelles dans des hôpitaux, des homes, des prisons, des institutions… Ils seront également offerts aux enfants moins favorisés à l’occasion des fêtes de fin d’année. Basé sur le principe de prévention des déchets qu’est la réutilisation, l’objectif de cette campagne est double. Il s’agit d’abord de faire un geste pour l’environnement en donnant une seconde vie aux jouets collectés. En effet, gérer correctement les déchets c’est bien, éviter de les produire, c’est mieux !C’est aussi l’occasion de permettre aux plus jeunes d’avoir un comportement de solidarité envers d’autres enfants plus démunis. Les jouets devront obligatoirement être en bon état et complets. Il peut s’agir de livres, de bandes dessinées, de jeux de société, de puzzles, de petites voitures, et d’autres jouets facilement lavables comme les patins à roulettes et les ballons. Dans un souci environnemental et d’hygiène, les jouets à piles et les peluches ne sont pas acceptés. Cette opération a vu le jour en 2003 dans l’ensemble des recyparcs de Wallonie. Les quantités et la qualité des jouets collectés démontrent que le public a compris l’importance de la prévention des déchets et cela dans un esprit de solidarité marqué. Ce constat a encouragé Ipalle à pérenniser l’opération.

Obligés de trier les déchets organiques ? Compostez-les avec IPALLE

Comme chaque année, IPALLE sensibilise intensément les habitants de Wallonie picarde et du Sud-Hainaut au compostage à domicile. IPALLE propose aux citoyens de ses 30 communes membres une séance d’information gratuite afin de (re)découvrir la technique du compostage à domicile. Une technique de gestion des déchets simple, écologique et économique ! Les personnes qui suivent une séance pourront acheter un système à composter à prix réduit.

Veuillez trouver ici toutes les informations pratiques.

 

Vos pneus usés collectés dans les recyparcs

Suite au déplorable fait divers survenu le week-end dernier, au cours duquel un dépôt sauvage de pneus a été retrouvé le long d’un chemin de campagne à Anvaing, dans l’entité de Frasnes, Ipalle rappelle qu’elle a mis en place des systèmes de collectes de pneus : l’un s’adressant aux particuliers, l’autre aux agriculteurs.

Vous trouverez toutes les informations sur ces collectes spécifiques ici.

Projet pilote de collecte de matières organiques d’Ipalle

IPALLE Déchêts organiques

Ipalle lance, dès aujourd’hui, un projet pilote de collecte des matières organiques (déchets de cuisine) dans 6 de ses recyparcs : ceux d’Antoing/Brunehaut, Beloeil, Bernissart, Estaimpuis, Mouscron 2 (Dottignies) et Tournai 3 (Kain). Vous trouverez le détail de cette opération dans le communiqué de presse et le flyer en annexe.  Je joints également quelques illustrations.

Plus d’informations dans ce flyer.

Stop à l’eau de Javel sur les sacs-poubelle

Un accident de travail est survenu récemment lors de la collecte des déchets ménagers à Beaumont : un chargeur a reçu des projections d’eau de Javel dans les yeux alors qu’il lançait le sac dans la trémie du camion. L’eau de Javel déposée sur le sac avait formé de grosses gouttes, projetées dans l’air et éclaboussant le visage du chargeur à cause du vent.

L’intercommunale Ipalle demande aux citoyens de ne plus verser d’eau de Javel ou tout autre produit dangereux sur les sacs-poubelle déposés en voirie. Cette pratique, couramment répandue dans le but d’éloigner les animaux afin qu’ils n’urinent pas sur les sacs ou ne les trouent pas pour accéder aux restes de nourriture, s’avère dangereuse tant pour l’environnement que pour la sécurité du personnel de collecte. En outre, l’efficacité de la javel pour de telles applications n’a jamais été prouvée.

Pour la sécurité des travailleurs, il est également demandé de ne pas placer d’objets tranchants ou pointus dans les sacs-poubelle ni de produits en récipients ou sous pression, ces derniers pouvant entraîner des projections lors de la compaction. Le verre et les déchets spéciaux des ménages (produits dangereux et leurs emballages, peintures, solvants, aiguilles de seringues…) doivent également être déposés au parc à conteneurs.

Enfin, Ipalle rappelle que le poids maximum autorisé des sacs-poubelle est de 20 kg et que ces derniers doivent être placés le plus près possible de la voirie.

Ipalle remercie les habitants de leur compréhension.

« 1.000 Questions pour la planète », un cadeau pour apprendre en s’amusant

Ipalle jeu

A l’approche des fêtes de fin d’années, pourquoi ne pas opter pour un cadeau amusant et… instructif ? Le jeu de société « 1.000 questions pour la planète » est disponible dans les parcs à conteneurs Ipalle au petit prix de 13 €.

Ce jeu de société à destination des enfants à partir de 10 ans, mais aussi des ados et des adultes, propose 1.000 questions à choix multiples sur les thèmes de la préservation de l’eau, de la prévention et du tri des déchets, de l’énergie et de la faune et la flore.

Au fil des parties, on (re)découvre une foule d’informations, souvent pratiques, liées à l’environnement. Saviez-vous par exemple que votre réfrigérateur sera moins gourmand en énergie s’il n’est pas placé à côté de la cuisinière ? Que les médicaments périmés doivent être rapportés à la pharmacie et non jetés à la poubelle ? Ou encore que 150 litres d’eau sont nécessaires pour produire 1 kg de laine…

Le jeu est disponible dans les parcs à conteneurs Ipalle au prix de 13 €, soit le coût de production, aucun bénéfice n’étant réalisé à la vente. L’occasion de passer d’agréables moments en famille pendant les vacances de Noël…

Ipalle concours novembre 2016

Envie de fabriquer vous-même vos produits d’entretien, économiques et respectueux de l’environnement ? Ipalle vous donne un coup de pouce avec des clips et des fiches recettes, mais aussi la distribution de vaporisateurs contenant un nettoie-tout « maison ». Cerise sur le gâteau : un concours vous permettra peut-être de remporter des kits de base pour fabriquer ses propres produits de nettoyage.

 

 On ne se rend pas toujours compte, lors de tâches aussi banales que l’entretien de la maison, de la nocivité de certains produits, lesquels se multiplient dans les rayons de nos supermarchés avec chacun leur destination : pour la cuisine, la salle de bain, le four, les éviers… augmentant la facture pour notre portefeuille et pour l’environnement, avec notamment la quantité d’emballage qu’ils génèrent.

Il est cependant possible, par exemple, de fabriquer soi-même son produit nettoie-tout multifonctions qui remplacera tous ces détergents à moindre frais. Ipalle vous en livre la recette, que vous pourrez réaliser en quelques minutes, et bien d’autres tours de passe-passe pour limiter la quantité de ces produits qu’on utilise au quotidien sur www.moinsdedechetsdangereux.be: vous pouvez y télécharger des vidéos et des fiches pour vous passer des Déchets Spéciaux des Ménages (DSM) potentiellement néfastes pour la santé, l’environnement et le portefeuille.

Pratiques, les vapos !

Dans le cadre de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets, vous pourrez remporter des packs nettoyage, kits de base pour fabriquer ses produits d’entretien, avec tout le matériel et les ingrédients nécessaires. Pour participer, rien de plus simple : il suffit de répondre aux cinq questions à choix multiples en ligne sur www.moinsdedechetsdangereux.be, entre le 19 novembre et le 19 décembre.

En parallèle, les usagers des parcs à conteneurs recevront, le samedi 19 novembre, dans la limite des stocks disponibles, un vaporisateur contenant un produit nettoyant multi-usages.

N’oubliez pas…

Le meilleur déchet est celui qui n’existe pas, surtout s’il est dangereux ! Si vous devez néanmoins vous défaire de ce type de déchets, rendez-vous dans votre parc à conteneurs pour qu’ils soient collectés dans les Déchets Spéciaux des Ménages et orientés vers un traitement adéquat.

Du 19 novembre au 19 décembre, Ipalle et les autres intercommunales wallonnes de gestion des déchets organisent un concours en ligne sous le thème « Les produits d’entretien agressifs, je m’en passe ! ». Les visiteurs des parcs à conteneurs recevront également gratuitement, ce samedi 19 novembre, un vaporisateur contenant un produit nettoyant respectueux de l’environnement (dans la limite des stocks disponibles).

Téléchargeable gratuitement sur tablettes et smartphones, la nouvelle application Recycle ! répond à toutes les questions relatives aux déchets. De façon simple, elle propose une aide au tri, indique le chemin vers les points de collectes les plus proches et propose le calendrier de collectes propre à votre rue ou quartier.

Vous en avez assez d’oublier de sortir votre sac-poubelle une fois sur deux ? Ou de le voir rester sur votre trottoir un jour férié, sans savoir quand la collecte est reportée ? De vous retrouver, la remorque chargée de végétaux, devant les grilles closes du parc à conteneurs parce que vous avez mélangé les horaires d’ouverture ? L’application mobile Recycle ! vous sera certainement d’une aide précieuse ! Gratuite, elle est disponible dès à présent sur les smartphones et tablettes via App Store et Google Play.

Ce nouvel outil ne servira pas qu’aux distraits puisqu’il regorge d’une foule d’informations pratiques pour la gestion de ses déchets en Wallonie picarde et dans le Sud-Hainaut, à savoir le parc à conteneurs le plus proche et ses heures d’ouverture, les dates des collectes des déchets ménagers, des PMC et des papiers/cartons, les adresses de dépôts des piles et des électro-ménagers, ainsi qu’un rappel des règles de tri. Vous pouvez même demander à ce qu’une notification vous soit envoyée la veille des jours de collectes.

Avec cette application mise en place par Ipalle avec la collaboration de Fost Plus, Bebat et Recupel, les citoyens ont directement accès à la bonne information, adaptée à leur propre lieu d’habitation et il est beaucoup plus simple et rapide de savoir ce qu’il y a lieu de faire avec ses déchets !

 

  • La courtoisie, c’est démodé ? Face à l’augmentation du manque de respect vis-à-vis de leurs préposés, les intercommunales de gestion des déchets wallonnes, réunies en COPIDEC, ont décidé de remettre cette notion au goût du jour !

    Au fil du temps, se rendre au parc à conteneurs est devenu une habitude pour la plupart de citoyens. C’est d’ailleurs via le réseau des parcs que sont collectés près de 50 % du gisement des déchets ménagers (soit environ 1.000.000 tonnes/an) en faisant la part belle au recyclage.

    On trie ses déchets… et son langage

    L’intérêt du service proposé par les parcs n’est donc plus à démontrer mais leur bon fonctionnement suppose le respect des règles et des personnes. Nos préposés sont à votre service pour vous renseigner mais aussi pour rappeler les règles quand il le faut. Respectez leurs consignes, restez courtois envers eux et tout le monde sera gagnant.

    Ton méprisant, propos désobligeants, insultes, injures voire menaces ? STOP ! C’est non seulement inacceptable mais aussi totalement inutile. Pas toujours facile pour le citoyen d’attendre son tour ! Et, pour le préposé d’être disponible au moment opportun !

    On a tous nos petits tracas mais avec le sourire et le respect mutuel, c’est tout de suite plus agréable. Faites le test, vous verrez, c’est contagieux !

    Le sourire, c’est contagieux…

    Il y a des usagers irrespectueux comme il y a des préposés parfois irrités face à ces incivilités mais il y a aussi tous ceux, usagers comme préposés, qui comprennent toute l’importance du respect des règles et d’une attitude sympathique envers les autres. A tous ceux-là, merci et surtout, continuez à propager le virus !

    N’est pas un encombrant qui veut !

    Fréquemment, les conteneurs des parcs destinés aux encombrants prennent des allures de « fourre-tout » lorsque des usagers interrogatifs ne savent pas trop où déposer certains déchets.

    Un encombrant = tout déchet volumineux ne rentrant pas dans un sac-poubelle de 60 litres et n’étant pas visé par une collecte sélective.

    On trie pour recycler

    L’importance d’un bon tri est valable pour les encombrants comme pour tous les autres déchets collectés au niveau des parcs. En effet, les parcs sont un outil majeur pour la collecte sélective des déchets en vue de leur recyclage. Pour preuve : c’est à travers le réseau des parcs que plus d’un million de tonnes, soit +/- 50 % de la totalité des déchets ménagers, sont collectés en Wallonie.

    Pour que ces déchets soient valorisés au mieux en maximisant leur recyclage, un bon tri est donc essentiel, chacun des flux collectés étant ensuite traité spécifiquement.

    Un doute, une question?

    Référez-vous au guide pratique des parcs à conteneurs ou demandez à un préposé, il vous aiguillera au mieux.

    Envie d’évaluer vos connaissances en matière de tri?

    Rendez vous sur cette page web afin de réaliser un petit test:

    http://www.trionsjuste.be/fr

Ipalle tri 03 bis

Ipalle tri 02

Ipalle tri 01

 

Ipalle concours vélos 2016

 

Semaine européenne de réduction des déchets

Cette semaine se tiendra en novembre 2016 et nous lancerons à cette occasion un second jeu concours orienté sur les produits d’entretien. Même principe pour y participer et gagner un pack de produits alternatifs pour l’entretien de votre maison tout en douceur.

N’oubliez pas !

Le meilleur déchet est celui qui n’existe pas, surtout s’il est dangereux ! Si vous devez néanmoins vous défaire de ce type de déchets, rendez-vous dans votre parc à conteneurs pour qu’ils soient collectés dans les Déchets Spéciaux des Ménages et orientés vers un traitement adéquat.