Croix-Rouge de Belgique

Qui sommes-nous ?
La maison Croix-Rouge du Val de l’Escaut est située au 30, Rue du Centre à Leers-Nord
Tél: 056/484085

Président: Mr Serge BROGNIART (tél: 056/486220)

La Croix-Rouge est un organisme qui offre aux citoyens un service de prêt de matériel sanitaire tel que : béquille – rolator – fauteuil roulant – chaise percée – lit électrique – etc.

Pour les localités de Celles – Amougies – Mont-de-l’Enclus, les responsables pour le matériel S.P.M.S sont:

Mr Roland DEBOEVER

Rue du Lait Buré, 3
7760 Escanaffles

Numéro de téléphone: 069/86.83.72

Me Chantal FORRET

Rue des Cordes, 6
7760 Velaines

Numéro de téléphone: 069/85.91.01

Déléguée action ressources:

Me Josyane DAVID
Tél: 056/48.00.98

Cours BEPS (brevet européen premiers secours) et secourisme

Mr Alain ASTEUR
Rue d’Anseroeul 1
7760 Escanaffles
Tél: 069/45.55.09

Dons du sang

Mr Michel DEWAEGHENEIRE
Tél: 069/77.04.40

Dons d’organes

En Belgique le prélèvement et la transplantation d’organes et de tissus sont régis par une loi datant du 13 juin 1986.

Cette loi autorise le prélèvement d’organes et de tissus au moment du décès de tout citoyen belge ou étranger (du moins s’il est domicilié en Belgique depuis au moins six mois) à condition que la personne décédée n’ait pas manifesté son opposition de son vivant. A condition aussi, si rien n’a été dit au préalable, que la famille proche (parents, conjoint, enfants) ne s’y oppose également.

Pour elle, se prononcer à ce moment-là est parfois particulièrement pénible. Autant prendre les devants et lui épargner pareille épreuve. Comment ? En manifestant, de son vivant, sa volonté par rapport au don d’organes. Deux solutions existent : soit vous en parlez clairement autour de vous pour que vos proches connaissent votre position, soit – et c’est sans doute la formule la moins équivoque – vous vous rendez auprès de votre commune pour remplir le formulaire pour la manifestation de la volonté concernant le prélèvement et la transplantation d’organes et de tissus après le décès « . L’administration communale transmet alors le document que vous aurez rempli et signé au Registre National.

A tout moment de votre existence, vous pouvez revenir sur votre décision et la modifier dans un sens ou dans l’autre. La démarche est entièrement gratuite.

Lorsque trois médecins (ainsi l’exige la loi) constatent la mort cérébrale d’une personne, le coordinateur de transplantation vérifie auprès du Registre National si le patient a manifesté ou non officiellement sa volonté par rapport au don d’organes. C’est cet avis qui sera suivi. La loi impose, en effet, le respect de la volonté du défunt. Elle précise également que le don d’organes est un acte gratuit et anonyme.

La Belgique, comme beaucoup d’autres pays, souffre d’une pénurie d’organes, ce qui constitue un frein majeur à la transplantation. Les listes de malades attendant une greffe sont impressionnantes. Il faut le savoir. Régulièrement, le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement mène à ce sujet des campagnes de sensibilisation pour réduire le délai d’attente des malades. Parce qu’un don d’organes est toujours un don de vie…

Vous vous posez des questions quant au don d’organes ? Le Pouvoir fédéral a mis en ligne un site sur le sujet. Vous y trouverez une information complète (définitions, explication de la loi, procédure, éthique, coûts, chiffres, témoignages…) et de nombreux liens vers des associations de don d’organes.

La Belgique fait partie d’Eurotransplant, une asbl réunissant les centres de transplantations du Luxembourg, des Pays- Bas, d’Allemagne, de Slovénie et d’Autriche dans le but de rassembler le plus grand nombre possible de donneurs et de receveurs et ainsi d’optimaliser la répartition des organes disponibles. Pour plus d’efficacité encore l’asbl collabore avec des organismes similaires dans d’autres pays d’Europe.

Autres dons:

  • Dons de tissus
  • Dons se sang
  • Don de cellules souches et de moelle osseuse